Ceux qui ont fait les Savoie.
Choisir-Savoie_Morette  

Maurice ANJOT dit Pierrot, puis Bayart dans la Résistance

Il est né le 21 juillet 1904 à Bizerte (Tunisie) et il est mort le 27 mars 1944 à Nâves. Il était officier de carrière et résistant français.

En octobre 1940, le capitaine Anjot devient l'adjoint du commandant Vallette d'Osia, le charismatique chef de corps du 27e BCA stationné à Annecy.

En septembre 1943, le commandant Vallette d'Osia est arrêté par les Allemands qui viennent de remplacer les Italiens dans l'occupation de la Savoie. Anjot est contraint de passer dans la clandestinité (pseudonyme Pierrot).

Après la mort de Tom Morel, le 10 mars 1944, c'est le capitaine Anjot qui demande à lui succéder sur le plateau des Glières alors qu'il sait que celui-ci va être attaqué en force par les Allemands. Le 27 mars 1944, dans l'après-midi, il tombe, avec cinq maquisards, dans une embuscade tendue par les Allemands près du village de Nâves-Parmelan. Enseveli sur place le 1er avril 1944, son corps est inhumé le 4 avril au cimetière du village, puis transféré le 18 octobre à la nécropole de Morette où il occupe la tombe n° 67 à côté de celle de Tom Morel.

Choisir Savoie propose de nombreuses biographies de personnalités de Savoie et travaille à unir les forces vives du territoire des Savoie.