Ceux qui ont fait les Savoie
   

Gabriel CACHAT 
accueille en 1789 les de Laizier, une famille de nobles originaire d’Auvergne qui est en fuite. Il les aide à traverser le Léman pour échapper à la révolution française car les troupes françaises ont envahi le territoire de Savoie. Depuis la Suisse, de Laizier témoigne notamment à son médecin et aussi aux autres réfugiés du bienfait de l’eau Cachat. En effet, cette eau de la source du jardin de Cachat lui a fait passer sa gravelle. Or comme déjà à l’époque, l’eau est reconnue comme bonne pour la santé, en peu de temps, l’eau Cachat suscite un véritable engouement à Lausanne. Les nobles en boivent. En 1826, Charles-Félix de Savoie autorise par décret la construction d’un établissement thermal. C’est le banquier genevois François Fauconnet qui achète la source ainsi que les immeubles et terrains voisins pour y construire cet établissement thermal. Le duc autorise également la mise en bouteille de l’eau de source d’Évian qui est alors stockée dans des cruches de terre. La source porte toujours le nom de son premier propriétaire.