Les entrepreneurs qui ont fait les Savoie
   

Antoine Chiron s’installe comme meunier à partir de 1844 à Cognin. L’avènement de la grande distribution, vers la fin des années 1960, exige des productions de masse qui vont imposer des transformations importantes dans la fabrication des pâtes. Cette évolution va nécessiter une véritable révolution industrielle. François Chiron va réussir ce virage majeur. En 2003, dix-huit mois après avoir racheté son concurrent historique Alpina, situé comme lui à Chambéry, Chiron Moulins de Savoie,  transforme son nom ainsi que celui de sa marque Croix de Savoie en Alpina Savoie.