Les entrepreneurs qui ont fait les Savoie
    Henry Gall
est né en 1862 à Strasbourg, fils d'un négociant strasbourgeois, il est mort en 1930. Il étudie la chimie à Strasbourg, puis il part étudier à La Sorbonne pour conserver sa nationalité française, alors que l'Alsace devient allemande. Heny Gall est à d'abord chimiste aux usines Poirier de Saint-Denis, puis il travaille pour les Établissements Pechiney à Salindres. À 22 ans il entre à la Société des produits antiseptique et il dirige les usines de Villers-Saint-Sépulcre.
Fondateur de la Société d'électrochimie en 1889, à l'âge de 27 ans, il met au point la fabrication des chlorates, puis il se spécialise dans la production des carbures, du sodium, des aciers spéciaux, des ferro-alliages.
Il participe à la constitution, en plusieurs étapes, de la Société d’électrochimie, d'électrométallurgie et des aciéries électriques d'Ugine.
Il est, à partir de 1928, vice-président et administrateur délégué de la Société d’électrochimie, d'électrométallurgie et des aciéries électriques d'Ugine, et à ce titre vice-président du consortium "L'Aluminium Français", partagé avec Péchiney.