Les entrepreneurs qui ont fait les Savoie
 

Armand Aubry
est né en Lorraine le 10 mai 1846 et il est mort à Alberville en 1938. Ingénieur de formation.

Armand Aubry occupera différentes fonctions en tant que chef d’atelier aux forges d’Ottange, ingénieur aux papeteries de l’Essonne, puis aux papeteries de Tiffauges. Il travaille également comme ingénieur dans une fabrique de cellulose à Domène.

Il crée sa propre entreprise en 1888-1889. Il s’installe avec son demi-frère Paul Breton comme papetier à Venthon en Savoie. Il a choisi de venir s'installer à cet endroit car il y trouve le bois et la houille blanche. Les débuts sont difficiles mais avec de la persévérance l’affaire devient prospère. Pour obtenir l'énergie nécessaire pour faire fonctionner son usine, il crée les chutes hydro-électriques de Venthon et de Queige sur le Doron de Beaufort. En huit mois, il fera les travaux nécessaires pour faire fonctionner l'usine, qui est mise en route en décembre 1889. Cette captation d’eau est constituée d'une conduite forcée de près de 2 km de longueur, en tôle de fer de 1m10 de diamètre et donnant 2 mètres cubes de débit. À partir de 1892, il installe une machine à papier de 1,4 mètre de laize puis une seconde en 1896 de 2,60 mètres de laize.

En 1901, il réalise l'audacieux percement du Lac de la Girotte pour réguler la production d'énergie hydraulique sur le Doron. Son usine emploiera jusqu’à 350 ouvriers et comprendra jusqu’à quatre machines à papier. Vers 1906, il délocalise sa papeterie à Croisset près de Rouen où il l'installe dans une ancienne brasserie près d'un grand port.

Choisir Savoie propose de nombreuses biographies de personnalités de Savoie et travaille à unir les forces vives du territoire des Savoie.