Les entrepreneurs qui ont fait les Savoie
    Maurice LACROIX
Au début du XXe, Maurice Lacroix siècle démarre l’activité par la vente de porcelets sur les marchés. Après la seconde guerre mondiale, il se tourne vers la découpe en gros de viande et la salaison. L’entreprise livre alors les bouchers et les charcutiers de la région. Les investissements sont lourds et en 1969 la société est vendue à Reybier. Puis elle a été cédée aux propriétaires des thés Lion’s (des anglais) qui la revendent à leur tour. Les nouveaux propriétaires ne sont pas intéressés par l’activité autour du porc. Aussi, en 1977 Jacques Lacroix termine ses études et il crée la société Savoie Porc sur les conseils de son père. Outre la découpe en gros de viande de porc, il se positionne sur le créneau de la revente de charcuterie avec un rayon de produits très diversifié. Implantée sur les deux Savoie, l’Isère et l’Ain, la société retrouve très vite sa clientèle traditionnelle de bouchers, charcutiers et traiteurs. Le durcissement des normes sanitaires lui est favorable. La société qui continue de se développer produit également du jambon cru sous l’appellation « le Chamois » et ses saucissons secs.