BERTHOLLET, Claude-Louis

Ceux qui ont fait les Savoie
 

Claude-Louis Berthollet
est savoyard, il est né à Talloires le 9 décembre 1748, dans le duché de Savoie, qui fait à l'époque partie du royaume de Sardaigne et il est mort à Arcueil le 6 novembre 1822.

Il fit ses premières études au Collège Chappuisien d'Annecy et il fut reçu docteur en médecine à l'université de Turin en  1768. Après le vote du traité de cession de la Savoie à la France, il se rendit à Paris où il suivit des cours de chimie.

Il fut membre de la Royal Society à partir de  1789, membre de la commission des monnaies en 1792, membre de la commission d'agriculture en 1794, professeur de chimie à l'École polytechnique à partir de 1794 et de l'École normale de l'an III en 1795. Il est nommé membre de l'Institut de France à sa création en 1795.

Il concourt également avec Chaptal, Laplace et Monge à la création de l'École d'arts et métiers.

En 1799, il fit la campagne d’Égypte au sein de la commission des sciences et des arts d’où il revint en 1799. Il fut nommé successivement sénateur en 1799, comte d’Empire et grand-officier de la Légion d’honneur. Il est membre fondateur de l'Académie de Savoie à Chambéry en 1820.

Il appliqua son génie à l’étude de la chimie et ses premiers essais le placèrent au nombre des savants les plus distingués d’Europe. Ces recherches eurent presque toutes un but d’utilité générale.
On lui doit la découverte des propriétés décolorantes du chlore d'où il tire un procédé de blanchiment des toiles, il venait d'inventer l'eau de Javel. Il a également trouvé l'emploi du charbon pour purifier l'eau. Il est aussi à l’origine de la fabrication de plusieurs poudres fulminantes.

Choisir Savoie propose de nombreuses biographies de personnalités de Savoie et travaille à unir les forces vives du territoire des Savoie.